Europe - Israël : La maison commune

Témoignages

 

« Je suis très heureux de vous accueillir à l'occasion du lancement de cette belle initiative «Europe-Israël : la Maison commune». Je souhaite la bienvenue à nos amis venus d'Allemagne, de Belgique, de Bulgarie, d'Espagne, de Finlande, d'Italie, du Royaume-Uni, de Suisse, d'Ukraine qui ont immédiatement adhéré à ce projet auquel Shimon Peres et moi croyons de l'origine. » Nicolas Sarkozy, Président de la République française, le 15 avril 2010

 

La presse en parle

 
 
 
Le Figaro 15 avril 2010
Maison commune Europe-Israël
 
"Le président Nicolas Sarkozy et son homologue israélien Shimon Peres ont lancé aujourd'hui à l'Elysée une "maison commune Europe-Israël" qui réunit des fondations et associations d'amitié de l'Etat hébreu et dix pays européens afin de "rapprocher leurs sociétés civiles".
Lancée à l'initiative de la fondation France-Israël, cette "maison commune" a pour vocation de "rapprocher nos envies, nos moyens, nos ressources et de réaliser ensemble un certain nombre de projets", selon la présidente de la fondation, l'ex-ministre Nicole Guedj."

Enracinée sur le terrain des sociétés civiles, le projet «Europe-Israël : La Maison commune» inaugure le renouveau des liens entre Israéliens et Européens. Un pont entre les générations qui prend la forme et le nom symbolique d'un espace partagé, destiné à abriter et faire prospérer ce qu'Européens et Israéliens portent de meilleur.

Placée sous le signe de l'hospitalité, la « La Maison commune » est ouverte à toutes les associations européennes engagées dans le réchauffement des relations avec Israël. Elle est un catalyseur d'énergies entre les secteurs public, privé et associatif, en suscitant notamment leur concours à des actions génératrices de découvertes réciproques entre Israéliens et Européens.

Le 18 novembre 2009, à Madrid, Nicole Guedj et Miguel Moratinos, alors Ministre des Affaires étrangères espagnol et Président de la Casa Sefarad-Israël, ont ouvert la voie de l’amitié euro-israélienne en signant un accord de coopération. 

Suite aux « Accords de Madrid », la première rencontre France-Israël-Espagne s’est déroulée le dimanche 28 Mars 2010, au Salon du Livre de Paris, sur le thème « Ecriture de la Résistance et engagement dans l’Histoire européenne », en présence du journaliste Ivan Levaï et de l’écrivain Jorge Semprùn, également parrain de « Europe-Israël : la Maison commune ». 

Le 7 décembre 2010, la Fondation France Israël a réuni l’ensemble des partenaires de la « Maison Commune » à l’Ambassade de France, à Bruxelles.

L’Espagne, l’Angleterre, l’Italie, l’Allemagne, le Luxembourg, Chypre, le Danemark, la République Tchèque, Israël ainsi que des associations d’étudiants européens ont répondu favorablement à l’invitation de Nicole Guedj.

L’Ambassadeur de France en Belgique, Madame Michèle Boccoz ainsi que Christian Masset, Directeur de la Mondialisation au Quai d’Orsay et Galit Paleg, conseiller de l’Ambassadeur d’Israël auprès de l’Union européenne, ont également tenu à participer à cette journée de travail et ont assuré les partenaires de leur entière disponibilité pour accompagner les prochains projets de la « Maison commune ».