Conférence "France-Israel : le business en partage" à l'OCDE

La Vidéo

Témoignages

"Vu de France, Israël représente assurément un havre de stabilité et de prospérité pour tous les entrepreneurs ; une Silicon Valley aux bords de la Méditerranée..."

Christine Lagarde, ancien ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie, Directeur Général du FMI.

La presse en parle




"La ministre de l'Economie, Christine Lagarde, a appelé lundi les entreprises françaises et israéliennes à se "rapprocher", regrettant des échanges commerciaux qui ne sont pas "au niveau" des relations entre les deux pays. "La France n'est que le 10ème fournisseur et le 9ème client d'Israel : c'est trop peu!" a insisté la ministre lors du lancement d'Isralink à l'initiative de la Fondation France Israel". 
AFP, le 7 mars 2011.



A l’occasion du lancement d'ISRALINK, d’éminentes personnalités économiques françaises et israéliennes, parmi lesquelles Angel Gurria, Secrétaire Général de l’OCDE, Yossi Gal, Ambassadeur d’Israël en France, Roger Karoutchi, Ambassadeur de France auprès de l’OCDE, Nimrod Barkan, Ambassadeur d’Israël auprès de l’OCDE, Steve Gentili, Président du Forum Francophone des Affaires et Président-Directeur-Général de la BRED, se sont exprimés sur le thème suivant : « France-Israël : le business en partage ».

Comme l'a rappelé Nicole Guedj dans une tribune publiée le jour même, dans le journal "La Tribune", "Les firmes françaises ont compris l’intérêt d’une coopération bilatérale avec Israël et nombreux sont les entrepreneurs qui ambitionnent de pénétrer le marché israélien. En 2010, les échanges économiques entre la France et Israël ont atteint 10 milliards de dollars et le gouvernement français s’est d’ores et déjà engagé à les doubler d’ici 2015."

Alors que l'Etat d'Israël a adhéré à l'OCDE en juin 2010, il s'agissait de l'un des premiers évenements organisé autour des atouts de ce pays, dans l'enceinte de cette institution.