Graine de business durable : voyage de 20 leaders agricoles en Israël

La Vidéo

Témoignages


"Il ya, en Israël, un pays ouvert et démocratique. Il y a des gens extrêmement acceuillants qui luttent aujourd'hui contre l'adversité pour construire. Faire de l'agriculture dans le désert, sur des sols arides, c'est un sacré défi et on a des leçons à prendre".
Jean-François ISAMBERT, Vice-président d'Unigrains.

La presse en parle


"Israël a su depuis longtemps développer une agriculture au fort substrat technologique et faire en sorte que ses agriculteurs profitent des innovations de ses centres de recherche. Fin février, une délégation des grandes filières agricoles françaises s'est rendue sur place, à l'invitation de la Fondation France Israël, pour observer cette efficace collaboration".
Le Monde, 13 mars 2012.

 


Qui aurait pu croire il y a 70 ans que des tomates pousseraient un jour dans le désert du Néguev ! Et pourtant, en quelques dizaines d’années, les Israéliens ont su s’imposer comme des acteurs incontournables du paysage agricole mondial. Avec 3 millions d’hectares de surface agricole utile et des lieux de productions uniques au monde, comme les célèbres « kibboutz », la production agricole israélienne par habitant équivaut aujourd’hui à celle de la France.

Convaincus de l'intérêt de développer des accords de coopération avec Israël, 20 leaders agricoles français ont répondu favorablement à l'invitation de la Fondation France Israël, qui leur proposait un voyage d'immersion au coeur du secteur primaire israélien.

C'est ainsi que les dirigeants de la FNSEA, de l’APCA, de COOP de France, de SOFIPROTEOL, d’INVIVO, d’UNIGRAINS… mais aussi des élus, des scientifiques et des investisseurs ont visité des centres de recherche comme celui de Volcani, découvert l'Université Ben Gourion du Negeuv installée en plein milieu du desert, parcouru des kibboutz spécialisés dans la production laitière ou l'élevage... La délégation de professionnels a, en outre, partagé un diner avec l'Union des Fermiers Israéliens et en présence de la Ministre israélienne de l'Agriculture, Orit Noked. Dans ce prolongement, l'Ambassadeur de France en Israël, Christophe Bigot, a également organisé un cocktail avec des chefs d'entreprises du secteur agroalimentaire, en l'honneur des participants au voyage de la Fondation.

Etape obligatoire, les agriculteurs français ont naturellement voulu parcourir le domaine de Netafim, société israélienne à l'origine du goutte-à-goutte, avant de reprendre l'avion pour Paris.



Ce voyage a permis à des agriculteurs français de premier plan de mieux appréhender le modèle agricole israélien et d'identifier des pistes de collaboration bénéfiques et rentables pour l'ensemble des partenaires. Preuve en est, à peine quelques jours après son retour, Bruno Dupont, Président de la Fédération des Producteurs de Fruits a constitué une délégation pour participer à Agritech, le Salon international de l'Agriculture qui se déroule chaque année à Tel Aviv !