ANNE HIDALGO, PREMIERE ADJOINTE AU MAIRE DE PARIS, INVITEE DES ENTRETIENS DE LA FONDATION FRANCE ISRAEL LE 12 DECEMBRE 2013

12/12/2013

Nicole GUEDJ, ancien Ministre, président de la Fondation France-Israël, invitait le 12 décembre dernier, Anne HIDALGO, Première Adjointe au Maire de Paris, à intervenir aux « Entretiens de la Fondation France-Israël ». Cet événement s’est tenu à l’Etude Notariale de Maître Louis-Marc JACQUIN devant une salle particulièrement attentive.

En guise d’introduction, Nicole GUEDJ a tout d’abord souligné les valeurs communes qu’elle partageait avec Anne HIDALGO, en matière d’honneur et d’éthique et leur attachement aux droits de l’homme, en particulier lorsqu’ils concernent nos concitoyens les plus défavorisés. Nicole GUEDJ a dit à quel point elle était attachée à la création d’une agence nationale pour les sans-abris. Elle a rappelé la vocation de la Fondation à resserrer les liens entre les sociétés françaises et israéliennes et souligné comment la France était devenue le meilleur ami d’Israël. Le récent déplacement du Président de la République, qu’elle a accompagné lors de son voyage d’Etat en Israël, en a été une nouvelle preuve. La France est ainsi solide, ferme et sans concession sur le dossier iranien. Elle a enfin souligné l’implication constante d’Anne HIDALGO dans la lutte contre l’antisémitisme et pour la transmission de la mémoire auprès des Parisiens. 

Durant plus d’une heure, il a été possible à cet auditoire passionné de recueillir d’Anne HIDALGO les enseignements qu’elle a tirés de son récent voyage en Israël, en particulier.

 

Anne HIDALGO a tout d’abord insisté sur le devoir de solidarité que devait avoir Paris, auprès des plus nécessiteux, ceci constituant un atout dans la compétition internationale davantage qu’une contrainte, et sur le rôle diplomatique spécifique des villes, en particulier dans le cadre du passage au Grand Paris.

Sur le plan économique, les liens entre Paris et Tel Aviv doivent être encouragés, en particulier dans le secteur de la nouvelle économie et de la recherche, qui sert également le tourisme et le commerce. Il revient au maire, pour la part qui lui incombe,  de créer un écosystème favorable à la création de start ups. Dans cette optique, les relations entre Paris et Tel Aviv ne peuvent être que profitables. Les liens privilégiés entre l’hôpital Necker et l’hôpital Hadassah en constituent un exemple à généraliser.

De son voyage en Israël, Anne HIDALGO a particulièrement constaté l’importance de la France en Israël et à quel point on compte là-bas sur son soutien. Dans ce contexte, la lutte contre l’antisémitisme, qui passe notamment dans une opposition absolue à toute campagne de boycott, est une priorité. Elle passe également par une politique d’éducation et de rapprochement des sociétés françaises et israéliennes. Enfin, Anne HIDALGO s’est engagée à se battre pour l’intégration d’Israël dans la Francophonie.

En guise de conclusion et de remerciement à Anne HIDALGO pour cette rencontre, Nicole GUEDJ, en citant le titre du quotidien Direct Matin annonçant ce petit-déjeuner, “Tel Aviv peut inspirer Paris”, a appelé à faire en sorte que la capitale puisse également à son tour inspirer Tel Aviv.