Pour la première fois, la police expose ses archives de la rafle du Vel d'Hiv

09/07/2012

L'exposition intitulée "La rafle du Vel d'Hiv, les archives de la police" se tiendra du 16 juillet au 15 septembre à la mairie du IIIe arrondissement parisien.

Il y a 70 ans, le 13 juillet 1942, la préfecture de police, sur ordre des nazis, mobilise des milliers de policiers dans Paris et en banlieue pour "l'arrestation et le rassemblement d'un certain nombre de juifs étrangers" au Vélodrome d'Hiver. Le 16, l'état-major de la PP signale que "l'opération contre les juifs", commencée à 4 heures du matin, est "ralentie par beaucoup de cas spéciaux : beaucoup d'hommes ont quitté leur domicile hier ; des femmes restent avec un tout jeune enfant ou avec plusieurs ; d'autres refusent d'ouvrir, il faut faire appel à un serrurier (...) l'opération est lente".

Le 17 à 22 h 15, un cri d'alarme transparaît à travers la froideur administrative d'une note policière : "Mme Gautier, infirmière de service au Vélodrome d'Hiver, téléphone sur le conseil du secrétariat du préfet de la Seine pour demander à la PP de mettre à sa disposition des couvertures, bassines et cuvettes dont les internés ont le plus grand besoin". Selon les historiens, les conditions de vie étaient épouvantables au Vel d'Hiv.

Listes de juifs arrêtés, comptabilité de leurs biens saisis, notes des RG sur l'état d'esprit de la population : pour la première fois, la préfecture de police de Paris (PP) expose ses archives de la rafle du Vel d'Hiv en juillet 1942, des documents uniques sur cette tragédie.

Source: Le Monde