KISSKISSBANKBANK AVEC LES JUSTES PARMI LES NATIONS

5/03/2013

La Fondation France-Israel innove !

Pour la première fois, à la veille d’un voyage des petits-enfants de « Justes parmi les Nations » en Israël, la Fondation fait appel à  KISSKISSBANKBANK, un site de mécénat dédié à la créativité.

Il est aujourd’hui mis au service de la Mémoire.

C’est une plate-forme numérique basée sur le concept du « financement participatif » grâce auquel l’acte de DON prend une toute autre dimension et se démocratise.

Quelque soit le montant et sans obligation de mise minimum, vous pouvez être l’artisan d’une belle œuvre. 

A partir de 1 EURO versé en ligne,  vous co-produisez notre projet et participez à un nécessaire devoir de mémoire et de transmission.

Dès 10 euros de don, vous avez droit à une contrepartie que vous pouvez découvrir sur le site http://www.kisskissbankbank.com/voyage-de-petits-enfants-de-justes-parmi-les-nations-en-israel

Pour tout versement au-delà de 50 euros, vous pouvez demander un reçu CERFA donnant droit à une réduction d’impôt de 66% du montant de votre don.

 

Le projet soutenu par KISSKISSBANKBANK :

Du 07 au 10 avril 2013, la Fondation France Israël emmène 20 petits-enfants de « Justes parmi les Nations » à Jérusalem : 20 ambassadeurs de la Mémoire, âgés de 18 à 30 ans, qui rendront hommage à leurs grands-parents, mais aussi aux 3707 « Justes parmi les Nations » français, à l’occasion des cérémonies de commémoration de la Shoah.

A Yad Vashem à Jérusalem, ils pourront découvrir le nom de leurs grands-parents sur le mur des « Justes » et échanger avec des rescapés, dont certains ont été sauvés par leurs aïeux.

Cette année, le parrain de ce voyage est l’artiste franco-israélien, Shelomo Selinger.

Ancien déporté, il sculpta de nombreuses œuvres consacrées à la Shoah et à la Résistance.

Parmi les plus célèbres, on compte Le Mémorial national des Déportés de France, à Drancy et le Monument aux Justes parmi les Nations, aux portes de Yad Vashem.

Cette initiative vise à pérenniser les liens indéfectibles qui unissent les nations française et israélienne.

Elle révèle la façon dont le peuple juif témoigne de sa reconnaissance envers ces « Justes », héros français « forts de l’ombre, valeureux de l’ordinaire», qui ont sauvé des juifs, pendant la seconde guerre, au péril de leur vie.

Pour retrouver notre page « Voyage des petits-enfants de Justes parmi les Nations en Israël», cliquez vite sur : http://www.kisskissbankbank.com/voyage-de-petits-enfants-de-justes-parmi-les-nations-en-israel