Exposition parisienne : les Juifs dans l’orientalisme.

06/03/2012

Exposant des œuvres de plus de cinquante artistes, l’exposition propose un parcours mettant en évidence la représentation du « juif » dans l’art, sur une période de près d’un siècle et s’étalant de 1832 à 1929.

Au début du XIXème siècle, conséquence de l’affaiblissement de l’empire Ottoman et de la présence de troupes militaires française et anglaise dans le bassin méditerranéen, l’Orient ouvre peu à peu ses portes… Immédiatement, quantités d’artistes, écrivains et peintres en tête, se lancent à la découverte du Maroc, de l’Algérie, de la Tunisie…Même si pour Delacroix, Gérôme ou Chassériau, les thèmes de la synagogue, du shabbat ou des fêtes religieuses sont de véritables sources d’inspiration, pour chacun d’eux, ce sont les noces juives qui sont au centre de toutes leurs attentions. Couvrant les centaines de pages de leurs carnets de croquis, certaines de ses études donneront naissance à de véritables chefs-d’œuvre, comme la « Noce Juive » d’Eugène Delacroix, qui occupe une place centrale dans l’exposition.

Source : JSS News