COMMUNIQUÉ DE PRESSE SUR La REMISE DU PRIX D’EXCELLENCE SCIENTIFIQUE 2010 DE LA FONDATION FRANCE ISRAËL « SCIENCES ET INGENIERIE DE L’EAU »

24/11/2010

Pour la troisième année consécutive, la Fondation France Israël,  présidée par l’ancien ministre Nicole GUEDJ, remettra son « Prix d’excellence scientifique » le mercredi 24 novembre 2010, à 18 heures, dans l’Amphithéâtre de l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA : 147, rue de l’Université – 75007 Paris).

Chaque année, la Fondation France Israël récompense de jeunes chercheurs français et israéliens s’étant distingués par la qualité de leurs travaux. En mettant en lumière les talents de scientifiques ayant œuvré dans les mêmes sphères de recherche, la Fondation France Israël ambitionne notamment de favoriser le développement des échanges académiques entre les deux pays.

Après s’être intéressée aux « Sciences de la Vie » en 2008 puis aux « Energies renouvelables » en 2009, la commission scientifique de la Fondation France Israël a voulu poursuivre son action dans le domaine de l’environnement et décernera un Prix de 5 000 euro à trois scientifiques investis dans les recherches menées autour des « Sciences et Ingénieries de l’eau ».

Rappelons que 40% de la planète est actuellement concernée par des pénuries d’eau potable. Et le changement climatique risque d’aggraver la situation, plus spécifiquement dans les zones les plus arides du monde, où vivent plus de 2 milliards de personnes.

Selon Nicole GUEDJ, ancien ministre et Président de la Fondation France Israël : « Chaque jour, 3 800 enfants meurent de maladies liées à un manque d’eau potable et d’hygiène. Si la communauté internationale a désigné l’approvisionnement en eau potable parmi les huit Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), les experts estiment toutefois que près de 700 millions de personnes n’auront toujours pas accès à cette ressource vitale en 2015. Face à ce constat, je forme le vœu que les talents des jeunes chercheurs, issus notamment de pays développés comme la France et Israël, nous conduisent sur la voie de solutions novatrices permettant de subvenir aux besoins des populations les plus démunies ».