Communiqué de presse sur la remise du Prix Littéraire 2010

09/03/2010

La Fondation France Israël décernera son Prix Littéraire à l'auteur israélien Yoram KANIUK pour son livre Le dernier juif, le mardi 9 mars 2010 au Ministère de la Culture en présence des Ministres français et israélien de la Culture.

La Fondation France Israël couronne chaque année un auteur français ou israélien traduit dans la langue de l'autre et dont l'ouvrage participe à une meilleure connaissance de la culture française ou israélienne. Cette année, le Prix de 10 000 euros récompensera l'auteur israélien Yoram Kaniuk, dont l'oeuvre bénéficie d'une traduction en 14 langues et d'une reconnaissance internationale.

Le Dernier Juif interroge la relation entre la shoah, l'identité israélienne et la mémoire juive européenne "Un juif, dit Kaniuk, est celui qui possède la mémoire et les mots pour la transmettre. Mis à part cela, il ne possède rien."

Ecrit en 1981 et traduit par Laurence Sendrowicz (éd.Fayard) en 2009, Le Dernier Juif est désormais reconnu comme un chef d'oeuvre de la littérature israélienne.

C'est avec une écriture lyrique et un humour cynique que cet auteur atypique s'interroge sur l'identité juive dans sa dimension non religieuse et démystifie avec ironie les valeurs fondatrices de la société israélienne, telles que la commémoration des victimes de la shoah.

Selon Nicole Guedj, "le souci de transmission de la mémoire aux générations françaises et israéliennes est une préoccupation centrale pour la Fondation France Israël. L'humour parfois corrosif de Yoram Kaniuk dévoile une autre façon d'accomplir ce devoir de mémoire"

Dans le prolongement, la Fondation organisera en avril 2010 Le premier voyage des petits enfants de Justes parmi les Nations, un symbole de ce partage de valeurs et de mémoire entre les deux pays.

La Fondation agit par ailleurs dans les domaines économiques, scientifiques, artistiques et culturels vise à améliorer la perception des deux sociétés civiles.