Communiqué de presse sur le petit-déjeuner scientifique autour de deux Prix Nobel

18/02/2013

Depuis sa création en 2005, par le Président de la République française Jacques Chirac et le Premier ministre israélien Ariel Sharon, la Fondation France-Israël œuvre pour le rapprochement des sociétés civiles françaises et israéliennes dans différents domaines tels que la culture, l'économie ou la science.

Ce petit déjeuner s’inscrit dans le cadre de coopérations scientifiques entre les deux pays. C’est dans cet esprit que la Fondation France Israël a reçu en 2011, l’israélien Dan SCHECHTMAN, Prix Nobel de Chimie. 

Aujourd’hui nous avons le grand privilège d’accueillir les Prix Nobel de Physique Serge HAROCHE et Claude COHEN-TANNOUDJI.

Selon Nicole GUEDJ, « La Fondation France-Israël est très engagée dans le domaine scientifique qui décerne chaque année un « Prix scientifique » pour mettre à l’honneur l’excellence partagée par des chercheurs français et israéliens. Que ce soit dans le domaine des « Sciences de la vie », des « Energies renouvelables » ou encore autour des « Sciences et ingénieries de l’eau », la fondation cherche à mettre en lumière les talents des deux pays ».

La Ministre Geneviève FIORASO, présentera les coopérations emblématiques qui existent entre les centres de recherche français et israéliens. Rappelons que  chaque année de nombreux projets scientifiques sont menés conjointement par des équipes françaises et israéliennes.                                                                                                                

Serge HAROCHE, Prix Nobel de physique 2012 reviendra sur son parcours et ses recherches. Reconnu pour être un spécialiste de physique atomique et d'optique quantique, il a développé de nouvelles méthodes de spectroscopie laser basées sur l'étude des battements quantiques et de la super radiance.

Il s’est ensuite intéressé aux atomes de de Rydberg, états atomiques géants. Il a montré que ces atomes couplés à des cavités supraconductrices contenant quelques photons, constituent des systèmes idéaux pour tester les lois de la décohérence quantique et démontré qu’il est possible de réaliser des opérations de logique quantique prometteuses pour le traitement de l’information.

Serge HAROCHE dirige le groupe d’électrodynamique quantique en cavité au sein du laboratoire Kastler Brossel, qui dépend de l’Ecole normale supérieure de l’université Pierre et  Marie Curie et du CNRS.

Claude COHEN-TANNOUDJI, Prix Nobel de physique en 1997, pour le développement de méthodes servant à refroidir et à confiner des atomes à l'aide de la lumière laser. Il travaille au laboratoire Kastler Brossel de l'École normale supérieure à Paris, où il avait été étudiant auprès d’Alfred Kastler et Jean Brossel. En 1973, il est nommé professeur titulaire de la Chaire de physique atomique et moléculaire au Collège de France où il enseigne jusqu'en 2003-2004.

Claude COHEN-TANNOUDJI fut le directeur de thèse de Serge HAROCHE.

Tous deux ont été décorés de la médaille d’or du CNRS.

Enfin, pour encourager « l’excellence » et susciter de nouveaux talents, une délégation de brillants lycéens de l’Alliance Israélite de Pavillons S/Bois en Seine St Denis, seront présents. Rappelons que la mère de Serge HAROCHE a été enseignante à l’Alliance Israélite. 

Contact presse : Sandra Allouch

Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.