Statuts

Les statuts

La création de la Fondation France Israël, voulue et initiée par le Président de la République Française, Monsieur Jacques CHIRAC, dont il a partagé l’idée en juillet 2005 avec le Premier Ministre israélien, Monsieur Ariel SHARON, se veut à la fois un creuset et un catalyseur du resserrement et de l’approfondissement des liens entre les peuples israélien et français, dans tous les segments des sociétés civiles respectives.


« Entre la France et Israël existe une relation unique où la dimension humaine est essentielle. Il n’est besoin, à cet égard, que d’évoquer l’importance de la présence francophone en Israël, et celle en France d’une communauté juive qui est la troisième au monde. Mais cette relation doit désormais franchir une nouvelle étape. Alors que les deux Etats mènent un dialogue régulier sur toutes les question d’intérêt commun, alors que les liens économiques et culturels ne cessent de se renforcer, il n’existe pas encore, entre les opinions publiques et notamment les nouvelles générations de nos deux pays, cette connaissance réciproque et cette compréhension mutuelle qu’appellent la qualité et la richesse des liens noués depuis plus de 50 ans entre la France et Israël.


C’est donc avec une grande satisfaction que j’accueille le lancement prochain de la Fondation. Avec elle, l’action des pouvoirs publics trouvera un prolongement dans les deux sociétés, dissipant les stéréotypes et les incompréhensions qui s’installent trop souvent. Elle accompagnera et amplifiera les initiatives qui fleurissent déjà dans tous les domaines de la vie économique, culturelle, universitaire et scientifique pour donner corps à l’amitié entre les deux pays. »


[Déclaration solennelle de Monsieur Jacques CHIRAC, Président de la République Française, le 24 novembre 2005]


Cet élan commun vers la création d’une telle Fondation a été fortement confirmé par les Premiers Ministres Dominique de VILLEPIN et Ehud OLMERT, réunis le 14 juin 2006 à l'Assemblée Nationale.


« La Fondation répond à un besoin commun car, par delà notre relation bilatérale, nos deux sociétés font face à des défis semblables, qu'il s'agisse de la mondialisation, de l'accès au savoir et à l'emploi, du partage des richesses, de la solidarité, des défis de défis de l'intégration et de la cohésion sociale. Nous avons, dans tous ces domaines, beaucoup à apprendre les uns des autres.


C'est donc une chance pour la France et Israël que de disposer d'un outil comme la Fondation.
»


[Extrait de l’allocution de Monsieur Jacques Chirac, Président de la République Française, lors de l’audience accordée au Palais de l’Elysée à l’Association de préfiguration de la Fondation France Israël, le 30 mars 2007].